Goulimine, la porte du Sahara

Goulimine se trouve dans le sud ouest du Maroc, à une trentaine de kilomètres de l'Océan Atlantique, à deux cents kilomètres d'Agadir et à cent dix kilomètres de Tiznit. Elle est appelée maintenant Guelmin. Elle est nommée la porte du Sahara pour sa situation géographique. Auparavant, Goulimine était un centre caravanier, et maintenant, c'est un endroit de trafic commercial et d'échanges importants, entre les voyageurs du désert et la population permanente. Le climat de la région est sec et aride. La région profite de l'influence océanique. Au niveau de la météo, les températures moyennes varient. En hiver, elles sont de 12° mais peuvent descendre en dessous de 5°, et l'été la moyenne est de 30°, mais elle peut s'élever jusqu'à plus de 40°.
Goulimine dispose d'un marché aux chameaux qui est le plus important du Maroc. Les différentes langues de la région sont l'arabe, mais la plus utilisée est le Hassanya. Différentes tribus se concentrent autour de la ville comme les Aït-Moussa-Ali, les Aït Oussa, les Awal Jalla, pour n'en citer que quelques unes. La principale subsistance économique de la région provient de l'agriculture. Les méthodes agricoles sont situées dans les palmeraies en majorité, dans les oasis de d'Abaynou, de Zriouila, Tighmert et d'Asrir. Cette ville est riche en faits historiques et archéologiques. Elle regorge de grottes anciennes, de gravures peintes sur les murs des cavernes, de kasbahs, de cachettes sous les roches. Pour les passionnés d'histoire, ce seront de beaux moments de culture à partager.
L'artisanat tient une place importante à Goulimine. Elle traduit les pratiques et les mœurs des habitants. La bijouterie est reconnue dans le monde pour son travail, tout en finesse, sur les métaux précieux comme l'argent, et en faire des bijoux magnifiques, avec une variété assez impressionnante de boucles d'oreilles, de bagues, de bracelets, d'ornements des manches des poignards et fusils, des chaînes de chevilles. La maroquinerie est prisée également grâce à ses coussins, ses tabatières, ses sacs en peaux de chèvres. La sculpture du bois d'ajdari ou d'acacia va donner des plats et des cuillères. Il ne faut pas oublier la couture traditionnelle, le tissage des tapis. Toutes ces activités artisanales ont une part importante dans l'économie de la ville.
Le tourisme s'étend à Goulimine. La station thermale d'Abaynou se trouve au nord de celle-ci. Pour les adeptes des cures, ou tout simplement pour un moment de repos, vous pourrez profiter d'une pause détente incroyable, avec une eau approchant les 39°. Cette station thermale est reconnue pour ses vertus de soulagement des maladies dermiques et des rhumatismes. A l'est, sur la route d'Assa, vous prendrez le temps de vivre une nouvelle expérience à Tighmert avec son oasis superbe, un arrêt chez l'habitant et une visite de l'éco musée. En direction de Tata, vous pourrez visiter des monuments mortuaires et anciens, qui vous apprendront beaucoup sur l'histoire de cette région, et vous pousserez votre balade vers les hauteurs de Taghjirjt, pour jouir d'un point de vue magnifique sur la citadelle de Dar Es Soltan. Et pourquoi pas ne pas s'offrir une sortie à dos de chameau ou de mulets, dans la vallée en direction de Tan-Tan, dans un décor magnifique, où la promenade le long des plages de sables fin vous enchantera, et vous admirerez la faune et la flore qui sont impressionnantes par la diversité des espèces animales et végétales.
Pour vous délasser, direction la plage blanche, située à une quarantaine de kilomètres de Goulimine Une plage à perte de vue, les pieds dans le sable fin et d'un blanc superbe, avec une mer d'un bleu turquoise, où il fera bon se baigner, et participer à diverses activités nautiques. Un complexe « Plan azur » est en cours de réalisation avec la construction de nombreux hôtels, de résidences hôtelières, de restaurants, de souks, de golfs de 18 trous, de clubs équestres, un centre de balnéothérapie, un centre de sports marins, qui feront de cette région un ensemble touristique des plus surprenants. Goulimine, c'est aussi le lieu incontournable des danses traditionnelles comme la Guédra qui est essentiellement exécutée par les femmes, dont le corps frémit jusqu'à devenir en transe, et elles s'arrêtent une fois qu'elles tombent d'épuisement. La ville possède également un souk agréable où vous trouverez de tout, et il reste ouvert très tard. De nombreuses particularités sont à découvrir dans cette région du Maroc, et de très belles excursions sont à faire pour le plaisir de tous.

Bonjour

Je suis Luc de "Hors Circuit". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
00 212 (0) 661 09 06 04