Fort Bou Jerif

Bou Jerif est situé près de Guelmin, à 200 km au sud d’Agadir. C’est une étape connue pour les expéditions au Maroc en direction du Sud sur la route qui passe par Tiznit, puis le col de Lakhsas culminant à 1100 mètres d’altitude. L’endroit est très agréable, le silence est reposant et le ciel étoilé invite au bivouac.

Note d’histoire

Sous le protectorat français, la zone militaire d’Agadir-Confins fut créée au début du mois de mai 1934. Cette région avait pour but de lutter contre les pillards du Rio de Oro qui semaient le trouble dans les territoires pacifiés ou ralliés.

Afin de sécuriser la région, l’administration fit construire des forts à divers endroits stratégiques. Le Fort Bou Jerif fut érigé en 1935. Il servait de poste de surveillance de la frontière avec l’enclave d’Ifni au nord de l’oued Noun. Au début, il était occupé par des cavaliers, mais ceux-ci furent ensuite remplacés par un groupe de méharistes beaucoup plus adapté à l’environnement désertique de la région.

Escale à Bou Jerif

Lors d’un circuit au Maroc en direction du Sud, faites une halte à Bou Jerif et profitez de son hôtel pour vous reposer.

Bou Jerif donne l’agréable sensation d’être perdue au milieu de nulle part, dans l’immensité du désert. Seule l’ancienne forteresse de l’armée française de 1935 y dévoile ses ruines et offre une petite visite à faire avant d’aller diner. Quelques point méritent le coup d’œil, à savoir le système de récupération des eaux de pluie, ainsi que le mur ayant servi aux exécutions (des traces de balles sont encore visibles).

Un hôtel restaurant a été érigé à proximité et porte son nom : le Fort Bou Jerif. Vous pourrez vous y reposer et profiter de la piscine avant de déguster un délicieux repas berbère. Plusieurs types d’hébergements sont disponibles (chambre d’hôtel, tente, emplacement bivouac) pour trouver le confort et l’expérience qui vous convient. L’ambiance y est très sympathique et assez roots, les voyageurs qui s’y arrêtent sont principalement des « baroudeurs » en pleine excursions dans le désert.

Profitez du coucher de soleil pour admirer la beauté simple de la nature. Avec un peu de chance vous pourrez peut-être observer des aigles en train de chasser.

Comment y aller ?

Bou Jerif est généralement accessible depuis Sidi Ifni, une petite ville côtière considérée comme la porte Atlantique du Sahara.

On s’y rend généralement en 4x4 ou jeep au départ ou à l’arrivée d’un circuit autour du Maroc.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Luc de "Hors Circuit". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
00 212 (0) 661 09 06 04