Taroudant, une des plus anciennes villes du Maroc

Taroudant appartient à la région de Souss. C'est une ville qui est localisée au sud du Maroc, à quatre vingt kilomètres d'Agadir, et à deux cent cinquante kilomètres de Marrakech.

Elle est encerclée par deux massifs montagneux, le Haut Atlas et l'Anti-Atlas. La plus haute montagne d'Afrique du Nord se situe sur le territoire de Taroudant : le Mont Toubkal qui culmine à 4 167 mètres. L'aéroport le plus proche est à soixante kilomètres, c'est celui d'Agadir Al Massira. C'est une des villes les plus antiques du Maroc. Au niveau de la météo, le climat se caractérise par des températures hautes en été, pouvant atteindre les 45° et l'hiver il fait parfois frais, mais celles-ci restent malgré tout élevées, avec 24° en moyenne.
Taroudant est un lieu de repos, où le calme reflète l'image de cette ville, à l'ombrage de ses fortifications. Elle est située près des portes du désert. La couleur ocre des constructions se détache du bleu éclatant du ciel. Les couleurs se mélangent, ce qui donne une vision quasi magique du paysage. Le paradis des peintres et des photographes qui peuvent saisir l'instant présent et l'inspiration, parmi cette luminosité étincelante. Deux œuvres architecturales accentuent la prestance de cette ville. La grande muraille qui s'étend sur 7,5 kilomètres, avec des remparts mesurant plus de huit mètres de hauteur. Elle est composée de 130 beffrois et 19 citadelles qui sont postées aux angles de la muraille. Cinq portes permettent de pénétrer dans l'enceinte. Leurs noms commencent tous par Bab : Bab Targhount, Oulad Bounouna, El Khemis, al-Kasbah et Zorghan. La plus impressionnante est celle de al-Kasbah. Elle est flanquée de deux bastions imposants, projetés en avant par rapport à la muraille. Les portes Zorgane, Khemis et Oula Bounouna disposent d'une entrée à ciel ouvert, alors que les deux autres sont surplombées par des citadelles et un sentier de rondes.
Autre lieu saisissant, la Kasbah de Taroudant. La Kasbah occupe le versant nord est, et elle est dotée de tours aux formes carrées, qui sont nettement moins hautes que celles qui dominent la grande muraille. Elle est empreinte de toute l'histoire, et des nombreux bouleversements que cette ville a subis. Elle est située au croisement de la vallée du Souss, et des montagnes du Haut Atlas, et c'est un point de vue magnifique vous permettant d'apercevoir le Sud du Maroc.
La Médina de Taroudant est contemporaine. Elle est peu étendue et la meilleure solution pour s'y rendre est encore la marche. Une balade dans ces ruelles vous permettra d'apprécier les murs peints, les expositions des artistes. Elle sont soumises au bon vouloir du temps et sont donc éphémères. Mais d'autres prennent le relais. Des petites places sont éparpillées tout le long de la Médina. C'est l'endroit où l'on trouve des magasins divers, des souks, des cafés, des restaurants, des hôtels, des services bancaires et autres, une concentration de cultures anciennes et de services modernes. La Mosquée, quant à elle, se trouve à l'est de la cité, sa superficie est de 3 215 m² et elle peut accueillir jusqu'à 4 000 pratiquants. Son minaret carré est d'une hauteur de 27 mètres, et c'est un des plus importants du Maroc. La mosquée n'est pas seulement un lieu de culte, mais également un lieu de culture, et elle possède une bibliothèque. C'est un lieu qui est préservé pour sauvegarder toutes les richesses qu'elle conserve.
La ville de Taroudant reste marquée par une très forte impression de la culture berbère qui se remarque dans l'artisanat et l'exploitation des ressources naturelles. En vous promenant dans les souks, vous trouverez bien entendu tous les étals de fruits, de légumes, d'épices diverses, des vêtements berbères, des fleurs, mais vous serez impressionnés par les magnifiques bijoux berbères. Ils sont fabriqués en argent. En effet les mines d'argent proches de la ville fournissent la matière première. On retrouve également l'argent sur les manches des poignards et sur les crosses des fusils, mélangé à de la nacre. Vous découvrirez également un grand choix de céramiques, son marbre tendre et calcaire qu'il est possible de sculpter, ou bien encore ses tapis aux dessins superbes, dont la laine provient des montagnes. Un spectacle coloré, aux multiples fabrications artisanales. La vallée de Souss est réputée également pour ses cultures de primeurs et d'agrumes. De nombreuses coopératives d'Argan ont vu le jour. En effet, les arganiers ne se développent que dans le sud ouest du Maroc. Vous pourrez visiter les champs d'arganiers, et serez étonnés par leurs fruits, que les chèvres n'hésitent pas à dévorer. Elles sont en forme de noix. Les coopératives en fabriquent une huile renommée pour ses nombreuses vertus, l'huile d'argan, que l'on retrouve entre autre dans les produits de beauté. L'huile est extraite des noix de l'arganier. Taroudant est également reconnue pour son agriculture malgré une terre sèche. Elle excelle dans la culture des arganiers bien entendu, mais également des citronniers, des oliviers et dans la production d'huile d'amande et de miel.
Taroudant, c'est un lieu troublant qui permet de se glisser au cœur d'un Maroc calme, impressionnant et déconcertant. Après avoir visité la ville, admiré les monuments, fait un tour dans les ruelles du centre et de la Médina, vous serez surpris par la couleur des vêtements des femmes. En effet, leurs vêtements sont de couleur d'un bleu indigo, comme ceux que portaient les hommes du désert qui côtoyaient la ville pendant la période des caravanes. Puis au mois de novembre, ce sera la couleur orange qui surpassera le bleu indigo, au moment du Festival du Safran. Cette fête fait partie de la continuité de la culture berbère. Cette épice rare et très chère, entre dans la composition de nombreux plats marocains, mais elle est également la base essentielle dans la fabrication des maquillages les jours de fêtes.

Bonjour

Je suis Luc de "Hors Circuit". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
00 212 (0) 661 09 06 04