Le parc national de Khénifra

Le Maroc possède de nombreux parcs nationaux dont le Parc national de Khénifra, petit dernier créé en 2008 qui s'insère dans une logique globale de préservation des ressources naturelles menacées autant animales que végétales du Moyen Atlas, intensément exploitées et répondant à la création des parcs nationaux d'Ifrane et du Haut Atlas oriental.
Le Parc national de Khénifra avec ses plus de 200 000 hectares de superficie étend donc considérablement celui du Parc national du Haut Atlas oriental fondé en 2004 sur plus de 50 000 hectares. En 2010, un nouveau découpage rattache le Parc national de Khénifra à la province de Midelt, et est situé entre les provinces de Khénifra et d'Ifrane.
C'est donc une réserve écologique énorme qui a été créée d'abord pour préserver les réserves d'eau de tout le pays puis sa faune et sa flore caractéristiques comportant de nombreuses espèces en voie de disparition. Le Maroc montre ainsi une préoccupation écologique louable et nécessaire qui diversifie encore plus, tout en la prolongeant, sa beauté urbanistique et historique.
Le Parc national de Khénifra abrite de nombreuses espèces animales dont le symbole du parc est le mouflon à manchettes, alpiniste né, se déplaçant en famille, mais menacé. On compte également de nombreux oiseaux, des espèces traditionnelles comme la perdrix gambra, l'aigle mais aussi des singes, des sangliers…
Comme tout parc naturel, le Parc naturel de Khénifra implique une exploitation raisonnée des ressources, forestières, agricoles et bien évidemment touristiques. Quel panorama rêvé pour le visiteur sortit confondu des médinas des villes marocaines sublimes et agitées pour se retrouver dans un Parc africain à la fois si proche et si différent des réserves françaises!
On visite les merveilles du Parc naturel de Khénifra en 4×4, selon un parcours choisi à l'avance. La N8 permet aux visiteurs d'accéder à cette réserve idéalement placée entre la troublante Marrakech et la très religieuse Fès. Que dire de ce sentiment face à une armée de cèdres et d'arbres de différentes essences comme le genévrier ou les très distingués et élancés pin maritimes? Que dire encore du singe, plus précisément le macaque berbère, voisinant avec la hyène rayée et le plus royal des aigles? Rendez-vous au Parc National de Khénifra pour compléter votre séjour historique en éco-tourisme et devenez à la fois un partisan du monde des hommes et de la nature repartagée avec notre frère l'animal! Sublime vous dit-on!

Bonjour

Je suis Luc de "Hors Circuit". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
00 212 (0) 661 09 06 04