Trekking dans la vallée des Roses de Dadès

Trekking dans la vallée des Roses de Dadès

12 juil. 2019

Les paysages de la vallée de Dadès sont sans doute les plus étonnants du Maroc. Sur 170 kilomètres, de Ouarzazate à Boulmane défilent montagnes, vallée et oasis. Entre le Jbel Sarho et le massif du Haut-Atlas, l'oued Dadès irrigue la vallée désertique et forme de superbes oasis. Lors de votre trek, vous longerez des falaises de couleurs ocres et visiterez de splendides kasbahs, bâtisses fortifiées. La vallée du Dadès s'étend à l'est de Ouarzazate: vallée aux «mille kasbahs». Au nord la montagne du Haut-Atlas se dresse et les chaînes du Djebel Sarho, plus au sud, offrent un paysage désertique. La palmeraie de Skoura constitue un spectacle de la nature extraordinaire.

La palmeraie a été fondée au 11e siècle par Yacoub el Mansour, sous la dynastie des Almohades, elle doit son nom à une tribu berbère de l'époque, appelée les Haskourene. Cette palmeraie possède des cultures variées : amandiers, abricotiers, figuiers ainsi que de magnifiques rosiers.

  Trekking dans la vallée des Roses de Dadès  

C'est ici qu'on fabrique la fameuse «eau de rose». En mai, se déroule chaque année dans la «vallée des roses», la fête des Roses, c'est un événement majeur. Les manifestations folkloriques sont nombreuses, c'est l'occasion de goûter aux spécialités marocaines de la région et de découvrir les traditions des peuples berbères. La palmeraie de Skoura se situe à 42 kilomètres de Ouarzazate. Vous ne manquerez pas de vous y arrêter lors de votre excursion dans la vallée du Dadès. C'est un lieu à ne pas manquer. Grâce à l'oued Dadès, la vallée et les gorges de cette région du Maroc sont toujours verdoyantes. L'idéal est de venir faire un trek dans la région du Dadès au printemps, c'est le moment où les arbres fleurissent et les fleurs commencent à éclore. 

Dans la vallée vous verrez beaucoup d'arbres fruitiers, mais aussi de la culture céréalière comme du maïs, de l'orge ou du blé. En vous promenant dans les allées des différents jardins, vous ressentirez beaucoup d'émotion, ces terres cultivées depuis des millénaires dégagent une atmosphère unique. Les figuiers, les oliviers poussent au milieu des peupliers argentés, très typiques de la région. La richesse de la région repose avant-tout sur le nombre important de kasbahs.

Ces maisons fortifiées avaient été construites pour se protéger des attaques des tribus adverses. Ce sont de grandes bâtisses de forme carrée. Les murs sont épais et flanqués de quatre tours. Plusieurs familles pouvaient vivre dans une seule et même bâtisse. Les récoltes étaient stockées dans un grenier et le bétail pouvait aussi s'y réfugier. En vous dirigeant vers Boulmane vous découvrirez une ville bâtie sur les hauteurs, le long des rives du Dadès. Le Souk de la ville est très animé, n'hésitez pas à vous y rendre. 

La région se resserre de plus en plus, les gorges du Dadès ne sont pas loin. L'endroit possède une faune sauvage intéressante, beaucoup d'oiseaux, de petits rapaces, ainsi que du gibier et des mouflons. 

Les roches ocres érodées par le temps, forment un paysage sublime. Un peu plus loin les grottes mènent dans les montagnes. Certaines cavités sont encore utilisées comme grenier, on peut y admirer des stalactites et des stalagmites. L'excursion dans les entrailles d'une grotte est sans aucun doute exceptionnelle; les grottes se trouveront sur votre parcours, alors ne manquez pas de vivre l'expérience.

Dans la région, les nomades habitent toujours les lieux. La tribu la plus connue est celle des Aït Sedrat, ce sont d'anciens nomades sédentarisés. La majorité vivent de l'élevage de leurs troupeaux (ovins, dromadaires, caprins) et de la vente de la laine. Leurs conditions de vie sont particulièrement difficiles.

Sur votre chemin pour rejoindre les gorges du Dadès, vous n'éviterez pas El Kelaa M'Gouna, situé à 1450 mètres d'altitude, ce gros village est un passage obligé avant de rejoindre les gorges. L'endroit est reconnu mondialement pour la culture de la Rose. Sa floraison a lieu entre mi-avril et mi-mai, les habitants récoltent chaque année près de 4000 tonnes de roses. L'ambiance à El Kelaa M'Gouma est particulière, la terre rouge, le village rose, c'est un endroit parfumé où règne la quiétude. Le souk du village regorge de produits dérivés à base de rose : savon, huiles, lotions contre les maux de ventre, eau de rose... 

  Trekking dans la vallée des Roses de Dadès  

Quelques kilomètres plus loin, se trouve un camping : "les pattes de singe" où les randonneurs aiment aller avant d'entamer leur excursion dans les gorges du Dadès. La vue sur la montagne y est saisissante. Peut-être aurez-vous la chance d'entendre la légende sur la "montagne des singes", racontée par le gérant du camping. Vous serez instantanément immergé dans un autre monde...

Une randonnée dans la vallée des roses, c'est un peu comme respirer les parfums du Maroc authentique. Les nomades encore présents dans la région, transmettent leurs us et coutumes de génération en génération. Vous marcherez sur les traces des anciennes tribus berbères. Les jardins fleuris poussant au milieu du désert, seront tout autant une source d'étonnement que le parfum subtile des roses d'El Kelaa M'Gouna.  

L'astuce Voyage Maroc

La vallée de Drâa au Maroc est aussi très jolie. Sur 200 kilomètres s'étend une immense oasis et des dizaines de palmeraies. Si vous en avez le temps et l'envie, constituez-vous un itinéraire dans cette région du Maroc : de Agdz à Zagora.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Luc de "Hors Circuit". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
00 212 (0) 661 09 06 04