Le cyclisme au Maroc

Le cyclisme au Maroc

16 mai 2019

 

C’est en 1937 qu’eut lieu le premier tour du Maroc de cyclisme (la plus ancienne épreuve de tout le continent africain), également appelé Tawaf Al-Maghrib. Un événement sportif de haut niveau qui a attiré au fil des ans des compétiteurs du monde entier. En 2011, s’est tenue la 35e édition de cette course à étapes. Plus de 130 coureurs et pas moins de 16 équipes internationales participent à cette grande manifestation qui a lieu entre fin mars et début avril.

 

 Le parcours, qui s’étire sur plus de 1 500 km, s’effectue en une dizaine de jours et permet de traverser les principales villes du Maroc. En 2011, le départ a été donné à El Jadida et l’arrivée a eu lieu à Casablanca. Depuis 1992 ce tour du Maroc de cyclisme est considéré par l’Union cycliste internationale, comme une épreuve phare, sur le même rang que le tour de France ou celui d’Espagne.

 

La figure marquante de cette grande course, qui compte au palmarès de l’UCI Africa Tour, est le Marocain Mohamed El Gourch, champion à trois reprises dans les années 60. Avec lui, le cyclisme marocain prend son essor et gagne ses galons auprès du grand public. D’autres grands cyclistes suivront, comme Kendoura Lacheb, Mustapha Belkadi, Abdellah Kaddour, historiques vainqueurs d’étapes ou champions aux jeux Méditerranéens. Après une période moins favorable, le cyclisme marocain renaît de ses cendres depuis les années 80. Le tour du Maroc a d’ailleurs été remporté en 2011 par Mouhssine Lahsaini. Il a été fêté triomphalement par les supporters car cela faisait près de 40 ans que le Maroc n’avait pas eu de champion national.

 

Autre preuve de cette montée en puissance du cyclisme marocain, il a été qualifié aux championnats du monde de cyclisme organisés en Australie en 2010, dans la catégorie Hommes Élite. Sans compter le beau palmarès réalisé à l’extérieur dans le cadre de l’UCI Africa tour 2010 par l’équipe nationale.

 

La Fédération royale marocaine de cyclisme a largement contribué à donner une nouvelle dimension à ce sport. Aujourd’hui, elle peut se targuer d’avoir pas moins de 100 coureurs professionnels sous son égide, plus de 80 % d’entre eux ont moins de 21 ans. De même, elle encourage la professionnalisation du cyclisme féminin. Aujourd’hui, les villes du Maroc compte 100 clubs cyclistes. L’ambition est d’atteindre les 200 à l’horizon 2013. Parmi les nouveaux types de pratiques qui émergent il y a également celles du VTT qui dispose de son association nationale depuis 2002. Les différents clubs marocains de VTT organisent de nombreux raids et compétitions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Luc de "Hors Circuit". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
00 212 (0) 661 09 06 04