Tafilalet

Le Tafilalet est la terre d’origine de l’actuelle dynastie régnante au Maroc. On la connaît pour sa vaste palmeraie, nourrie par deux oueds majeurs. Auparavant prospère, la région est peu à peu tombée en déclin à cause de la sécheresse. Ce n’est que depuis quelques années qu’elle reprend son souffle grâce à l’essor du tourisme dans le Sahara : les voyageurs sont de plus en plus nombreux à être attirés par la magie du désert et de ses dunes.

Histoire

Situé à la limite septentrionale du Sahara, le Tafilalet est une région historique, où tribus nomades du désert et groupes sédentaires, adeptes des oasis et des palmeraies, se sont côtoyés pendant des siècles. C’est le point de confluence entre le monde de la montagne et celui du désert, les deux éléments caractéristiques du Maroc. Ici, ont eu lieu les premiers tête-à-tête entre les Berbères et les Arabes d’Orient. Ils s’y sont battus à maintes reprises, mais sont parvenus à s’harmoniser au fil du temps. Le Tafilalet a également servi de passerelle entre le Maroc et les pays au-delà du désert. C’est là que débarquaient les caravanes d’or, d’esclaves et de bien d’autres marchandises provenant du Bilad Al-Sudan (aujourd’hui constitué par le Niger, le Mali, le Sénégal et le Nigéria).

L’activité commerciale dans la région a donné naissance à des cités prospères à l’instar de Sijilmassa, qui rayonna pendant près de mille ans, du VIIIe au XIIIe siècle. Dotée de majestueux palais et zaouïas, cette ville a été le terreau de nombreux fortunés et chefs conquérants. Née dans le Tafilalet, la dynastie alaouite dirige le royaume du Maroc depuis 1631.

Découvrir le Tafilalet

En marge du Grand sud marocain, le Tafilalet allie nature et histoire. Deux oueds le traversent, à savoir le Gheris et le Ziz. Ceux-ci sont asséchés sur la majeure partie de l’année, mais desservent des eaux souterraines à travers la région, permettant ainsi les cultures et les jardins d’être alimentées en eau. Dans la plaine où les rivières se rencontrent, de superbes acacias poussent en abondance. Le Tafilalet est une destination d’exception pour s’évader entre montagne, désert et vallée. Avis aux randonneurs.

Les meilleures attractions du Tafilalet

Les routes menant vers le Tafilalet offrent d’emblée des panoramas pittoresques. Passées les gorges de couleur ocre et les splendides montagnes de l’Atlas, le Tafilalet émerge comme un mirage dans le désert. Vous avez là, la plus grande oasis du Sahara. La contrée abrite différents villages de kasbah, une foule de palmiers-dattiers et quelques bassins d’eau.

Dans votre programme de visites, notez les « ksours » - villages de boue où vous pourrez profiter, depuis les toits, de la vue spectaculaire sur la couronne de palmiers ponctuant la région aride. Faites un tour à Rissani pour découvrir son souk aux couleurs vives, parcourir ses ruelles jalonnées de roseaux et explorer les ruines de la fameuse cité de Sijilmassa.

À quelques encablures au sud de Rissani, vous trouverez le mausolée de Moulay Ali Cherif. Les artisans de Meknès et de Fès ont mis du cœur au travail pour faire de ce monument un véritable chef-d’œuvre représentatif de l’art islamique. Non loin, deux autres trésors d’architecture attendent également votre visite : le ksar Oulad Abdelhalim et le ksar Akbar.

Enfin, consacrez une journée pour profiter de la palmeraie du Tafilalet. Rendez-vous dans les ksours de la vallée, d’Asserhine à Tinrhenas, en passant par Tabassamt, Zaouïet El Maati, Ouirhlane et bien d’autres villages fortifiés. Promenez-vous dans les anciennes ruelles en essayant d’imaginer la vie des peuples d’antan, puis montez sur les remparts pour jouir des panoramas sur les palmeraies.

Quelques faits sur le Tafilalet

Le Tafilalet est une terre riche en traditions. Parmi l’héritage laissé par les communautés du passé, vous pouvez noter le Malhoun. Mêlant poésie et musique, ce genre littéraire a vu le jour dans la région avant de se répandre à travers tout le Maroc.

La contrée est aussi prisée par les archéologues. En 1996, on y a découvert les vestiges d’un nouveau dinosaure prédateur : le Carcharodontosaurus saharicus. Selon les experts, cette créature aurait pu mesurer plus d’une quinzaine de mètres, avec un poids de 8 tonnes (elle serait plus grande que le Tyrannosaurus Rex). Les fossiles d’un autre carnivore, à qui on a donné le nom de Deltadromeus agilis, a également été révélé dans le Tafilalet. On sait encore peu de chose sur cet animal, excepté sa taille (environ 9 m) et son poids (4 tonnes).

Comment s’y rendre ?

Le Tafilalet se trouve à 320 km de la ville d’Ouarzazate. Vous pouvez y arriver en voiture. Rissani est la principale base touristique, située à une vingtaine de kilomètres au sud d’Erfoud et à 50 km au nord de Merzouga. Si vous ne disposez pas d’un véhicule, de nombreux transports en commun circulent dans la région.

5 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Luc de "Hors Circuit". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
00 212 (0) 661 09 06 04