Vallée des roses

Dans les contreforts sud de l’Atlas marocain, croyez-le, la nature livre un théâtre de toute beauté. En suivant le cours des rivières sinueuses, vous aboutirez à des écrins de verdure à travers les ravins escarpés. Vous rencontrerez des oasis salvatrices qui confèrent tout son charme exotique au « Pays du couchant lointain ». Parmi ces bouts d’éden, la Vallée des Roses est à découvrir, idéalement au printemps.

Histoire

Dans les guides touristiques du Maroc, la « Vallée des roses » est le surnom donné à la vallée de Dadès qui se déballe au pied du Haut-Atlas, entre la ville de Kelâat M’Gouna et le village de Bou Tharar, dans le Sud-Est du pays. On y pénètre généralement par Imassine, au niveau d’un encombrement de gros blocs de rochers arrondis qui semblent quelquefois se dresser en équilibre sur le sol. S’ensuit alors une série de petites communautés paysannes aux maisons en terre qui entretiennent, à l’écart des routes, diverses sortes de culture (maïs, orge et autres céréales, pomme de terre, etc.).

Le surnom de la vallée provient des haies de rosiers initialement créées pour empêcher les chèvres de s’introduire dans les champs. Ce sont des pèlerins de retour de la Mecque qui auraient apporté la rose de Damas (Rosa Damascena) dans la région au Xe siècle. Aujourd’hui, la fleur est devenue un emblème du territoire. Elle est localement consommée sous forme d’eau de rose et exportée sur le marché de l’industrie du parfum sous forme de concrète de roses ou d’essence.

Découvrir la Vallée des roses

Les gorges du Toudgha et les gorges de Dadès sont bien connues des voyageurs. Toutes deux sont magnifiques. La partie de la Vallée des roses quant à elle demeure peu visitée. Pourtant, vous y trouverez des paysages tirés d’un livre de contes. L’oued M’Goun en a été l’artisan sculpteur au fil de sa course vers la ville de Kalaat M'Gouna. Le long de la rivière, une route goudronnée de 30 km offre des vues splendides sur ce monde de roches rouges et de vallées verdoyantes.

Le paradis marocain des roses

Ce qui donne littéralement vie à la Vallée des roses, ce sont ses fleurs. Chaque année en avril et mai, des milliers de tonnes de roses colorent le paysage. Le spectacle est éphémère, puisque les femmes locales ne tardent pas à les cueillir pour les envoyer aux usines de transformation de Kalaat M’Gouna, à proximité. Tous les matins du printemps, le parfum des roses envahit les sentiers jusque dans les villages. Ce sera une occasion pour vous de découvrir l’industrie marocaine locale. En outre, vous pouvez profiter de la courte promenade autour de l’oasis nichée au fond de la vallée pour vous rafraîchir.

Visitez Rosa Bio pour trouver le meilleur des produits locaux

Une fois la récolte terminée et le tri fait, les pétales sont expédiés dans des usines locales qui procèdent à leur distillation. L’essence est ensuite exploitée pour fabriquer tout un éventail de produits. On dit que l’huile de rose possède de nombreuses propriétés bénéfiques pour la peau : hydratation, élimination des acnés, ralentissement du vieillissement, etc. Elle sert aussi à apaiser l’anxiété et la dépression et peut même soigner une migraine.

Pour produire un litre d’huile de rose, il faut environ 4 tonnes de fleurs. Ne soyez donc pas surpris si cet élixir coûte très cher (Le litre se vend à 7 000 Dollars). Heureusement, quelques millilitres suffisent amplement pour parfumer et chouchouter votre peau. Rendez-vous au magasin Rosa Bio, implanté sur la route principale à l’est de Kalaat M’Gouna pour apprécier une large sélection de produits à la rose. Les gérants vous donneront de précieux conseils sur l’usage de l’huile de rose et si vous êtes sympathiques, ils vous feront même visiter leur distillerie.

Participez au festival des roses

Le Moussem des roses de la Vallée de Dadès se tient dans la ville de Kalaat M’Gouna après la cueillette. A cette occasion, des milliers de Marocains issus de villes voisines et même des provinces lointaines se rendent sur place pour festoyer et faire de petites affaires avec les habitants. Vêtus de leurs plus beaux atours, les locaux se pavanent dans les rues et s’aspergent mutuellement de pétales et d’eau de rose. Les danses traditionnelles agrémentent la parade, laissez-vous entraîner dans le tourbillon de la danse de l’abeille ou de la danse du sabre. Puis, le moment viendra d’élire la « Miss des Roses » parmi les jeunes femmes célibataires, et de l’exposer au public sur un magnifique char fleuri et décoré.

Les festivités durent généralement trois jours. Tout au long du festival, des échoppes proposent aux visiteurs plusieurs sortes de parfums et de produits cosmétiques et culinaires à base de pétales et d’huiles essentielles de roses. Le Moussem des roses fait partie des meilleurs événements éco-touristiques à découvrir dans l’Atlas, un rendez-vous traditionnel annuel au cours duquel vous vous sentirez comme dans un véritable conte de fées.

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

La Vallée des roses s’étend autour de la ville de Kalaat M’Gouna. Elle est desservie par la route principale entre Tinghir et Ouarzazate, bien nivelée et goudronnée, que vous pouvez parcourir avec n’importe quel type de voiture. La durée du trajet varie comme suit :

  • De Tinghir à Kalaat M'Gouna (75km), prévoyez 1h15 de voyage
  • D’Ouarzazate à Kalaat M'Gouna (95km), comptez environ 1h30
  • Le trajet de Kalaat M'Gouna à Bou Tharar (30km) prend 45 min

Si vous ne disposez pas de votre propre véhicule, vous pouvez emprunter les bus et les taxis qui circulent sur la route principale d’Ouarzazate à Tinghir en passant par Skoura, Kalaat M’Gouna et Boumaine Dadès.

Quand visiter ?

Naturellement, la Vallée des roses est à son apogée au printemps, lorsque les fleurs éclosent et parsèment le fond de la vallée et que les plantations sont verdoyantes. Ainsi, organisez votre voyage entre début avril et fin mai, au mieux durant la première semaine de mai juste avant le festival des roses. En outre, la période entre mi-septembre et mi-octobre est également agréable, après la saison estivale durant laquelle les températures peuvent être accablantes.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Luc de "Hors Circuit". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
00 212 (0) 661 09 06 04