Les sept saints de Marrakech

Les sept saints de Marrakech

17 juil. 2019

Depuis toujours, Marrakech était la ville « ocre » qui a inspiré son nom de la couleur des fleurs, et son charisme de son Histoire et de son authenticité. Mais la plupart des gens la surnommaient « ville des sept saints » : Sept hommes, dont les noms sont encore affichés sur beaucoup de quartiers, d'avenues et d'établissements, tous des doctes, des oulémas, des saints, et des vertueux. 



Malgré la grande renommée de la place Djamaa el fana, la ville de Marrakech reste très liée dans les esprits à ses sept saints. Qui sont donc ces hommes ? Se trouvent – ils en un seul endroit ou plusieurs ? Pourquoi méritaient-ils tant d'estime et de respect parmi tant d'autres saints et des oulémas de Marrakech ?

Les Sept Saints sont : 

  • Youssef Ben Ali Sanhajji, connu chez les marrakchis par Sidi Youssef Ben Ali : Surnommé « L'homme de la grotte » puisqu'il y a vécu après son atteinte par la lèpre. Né à Marrakech qu'il n'avait jamais quitté jusqu'à sa mort. Mais c'était un arabe d'origine Yéménite.
     
  • Ayyad ben Moussa Alyahssabi, connu par « Al Cadi Ayyad » : c'est un arabe, né à Ceuta, en 476de l'hégire /1083, pendant vingt, il fut un Cadi (juge) à Ceuta puis à Cordoue, c'était un exemple de loyauté et de justesse. 

  • Abou El Abbas Ben Jaâfer El Kharjji Assabti, l'un des plus grand et célèbre saint de la ville, né à Ceuta en 524de l'hégire/1129. Décédé à Marrakech en 601 de l'hégire/1204. 

  • Abou Abdallah Mohamed Ben Souleymane Eljazouli, appartenant à la dynastie d'Ali Ben Abi Taleb. Né à « Tankourt » à Sousse. Au cours de son périple, il a visité toute les villes du Hidjaz, l'Egypte, et la ville d'Al Quods. Fondateur de la Zaouïa « Jazulite ». Il fut enterré à Marrakech, qu'il n'a visité qu'une seule fois au cours de toute sa vie. 

  • Abdel Aziz Ben Abdelhaq Ettabae, né à Marrakech, disciple de cheikh El Jazouli, il a fait ses études à Fès mais c'est à Marrakech qu'il a construit sa Zaouïa au quartier « Kabbabine » (najjarine). Il est mort en 914de l'hégire /1508.Il fut enterré à « Loumouassine » à Marrakech. Par la suite ce même quartier est devenu « le quartier de Sidi Abdel Aziz ». 

  • Abou Mohamed Ben Abdullah Ben Ajjal El Ghazouani, appartenant à une tribu d'arabes "Lghzouane" située à « Tamsna » (La Chawia) c'est un docte de la Zaouïa Chadliste jazulite qui honore l'amour de Dieu et du Prophète. 

  • Abderrahmane Ben Abdallah Essouhaili (le non voyant), né à Malaga en 508 de l'hégire /1114. Il a perdu la vue dés son enfance, mais son handicap ne l'a pas empêché de devenir l'un des meilleurs partisans et défendeurs de l'Islam. C'est pour cela que le khalife Youssef Ben Abdel Moumen l'a emmené à la capitale Marrakech et s'y installé comme enseignant et conférencier jusqu'à sa mort en 581 de l'hégire /1185. 

Les points communs entre les sept saints de Marrakech c'est leur Sophisme, leur quête du bien, leur acquisition et récitation du Coran, leur participation à propager les recommandations de la religion Islamique, sans oublier leurs éditions du Hadith, du Fikh, de la souna et de la langue arabe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Luc de "Hors Circuit". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
00 212 (0) 661 09 06 04