L'art Marocain

L'art Marocain

L’art marocain est très prisé à travers le monde. Particulièrement diversifié, il est l’héritage de siècles d’un artisanat très fécond. C’est en effet à l’époque du néolithique que commence l’épopée de l’art dans le royaume. Depuis lors, il n’a cessé de  s’imposer partout, dans la décoration, l’ameublement, l’architecture, etc., tout en se modernisant. C’est sans doute ce qui explique son succès actuel. Très important dans l’activité économique du pays, l’art marocain représente aujourd’hui près de 70 métiers et occupe 20 % de la population active.

Parmi les plus beaux objets d’art, il y a ceux qui concernent le travail du bois, notamment du cèdre, de l’olivier ou des racines de thuyas. Les pièces telles que des échiquiers, des petites boîtes, des pieds de tables, etc., sont sculptées et incrustées de marqueteries. L’art du bois est particulièrement raffiné et on trouve les plus beaux objets à Meknès et à Essaouira. Sans oublier la peinture sur bois, une spécialité que l’on appelle le zouak.

Outre le bois, le Maroc est réputé pour le travail de toutes sortes de métaux tels que le cuivre, l’argent, le bronze et même l’or. Cadres de miroir, chandeliers, boîtes à thé, sont finement ciselés. Mais les métaux précieux permettent également de façonner de superbes bijoux. Qu’ils soient berbères ou citadins, ces colliers, bracelets, boucles d’oreilles et parures d’ornement sont de véritables objets d’art. Les bijoux berbères, en argent ou en bronze, sont très recherchés car ils sont d’une grande pureté, décorés de motifs géométriques ou, plus rarement, de motifs floraux.

L’art du tapis marocain est exceptionnel. Il est vrai que le tissage serait l’une des plus anciennes activités artisanales du pays. Aujourd’hui, l’on trouve deux catégories de tapis. Tout d’abord, les berbères, qui se caractérisent par leur épaisseur, leurs décorations géométriques et leur tonalités dominantes dans les rouges ou les écrus. Puis, les tapis dits citadins qui sont plus fins et dont les dessins sont en forme d’étoiles.

Le travail subtil de l’argile permet également de façonner de beaux objets. L’art de la poterie marocain est réputé et l’on peut trouver de sublimes objets à Fès, Salé et Safi, qui sont les trois principaux sites de production du royaume. Plats décorés, plats à tajines, vases, cendriers, assiettes, pieds de lampes, etc. toutes les poteries sont d’inspiration berbère, sans décoration, ou plus traditionnelles. On trouve également des céramiques, dites « citadines », généralement décorées de dessins réalisés avec du goudron.

Si les paysages et les scènes de la vie marocaine ont inspiré bien des peintres occidentaux, comme Delacroix ou Matisse, l’art pictural se développe depuis peu. De grands peintres marocains, comme Ahmed Cherkaoui, Bellamine, Kacimi, ont  permis à partir des années 50-60 de faire émerger un courant de peinture moderne. Aujourd’hui, le Maroc a sa propre école des Beaux-arts et on peut admirer de belles œuvres dans bon nombre de galeries d’art, notamment à El Jadida, Rabat, Essouira, Tétouan, etc. et au cœur de Marrakech. Ici, la seule galerie de La Qoubba expose en permanence les offres de plus d’une vingtaine d’artistes.

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Luc de "Hors Circuit". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
00 212 (0) 661 09 06 04