Dépression de Tah

Partez à la découverte de la vaste Sebkha de Tah dans l’extrême-sud du Maroc. C’est le point le plus bas du pays en termes d’altitude, avec ces 55 mètres en-dessous du niveau de la mer. Site de haute importance géologique et énergétique, c’est aussi un combiné de paysages exceptionnels entre désert et océan.

Une sebkha, qu’est-ce-que c’est ?

Les géomorphologues emploient le terme sebkha pour faire référence à une dépression à fond plat qui peut être inondée. Dans ce type d’endroit, la végétation est limitée à cause des sols salés. La formation d’une sebkha peut être d’origine lacustre, l’évaporation des eaux donne lieu à des dépôts de sel, ou bien, la dépression peut être en contact direct avec la mer (actuellement ou dans le passé). On retrouve des sebkhas dans presque toutes les zones désertiques.

Découvrir la Sebkha de Tah

La Sebkha de Tah se trouve dans le sud du Maroc, à quelques encablures de la ville de Tarfaya. L’Océan Atlantique est à une quinzaine de kilomètres de là, et les îles Canaries à 160 km. Constituant le point le plus bas du pays, la dépression s’étend sur environ 30 km de long et 10 km de large. Elle possède une superficie d’à peu près 250 km² et une hauteur de 60 m.

Le panorama depuis les bords de la sebkha est tout simplement splendide. Les anciens fonds marins ont laissé des couches de coquillages qui forment aujourd’hui des falaises de craie. Le centre de la dépression est tout aussi captivant. Vous pouvez rejoindre un promontoire qui s’enfonce dans le bassin pour obtenir différents angles de vue. Des dunes en formation se tiennent ici et là, gênant parfois le passage, mais ajoutant en même temps une touche désertique sauvage à l’endroit.

Sur la rive sud de la sebkha, il y a une piste pas très bonne qui conduit au fond de la dépression. Ici, les voyageurs en deux-roues doivent faire attention au sable brûlant et à la déclivité. Les alentours du bassin se prêtent à des bivouacs sauvages, tant le lieu est isolé et le paysage totalement à part.

Faites une halte à Tarfaya

Tarfaya est la ville la plus proche de la Sebkha de Tah. Se déroulant le long de la côte Atlantique, entre mer et désert, cette destination offre un monde de contrastes déconcertant. Tarfaya évolue à son rythme à l’écart du monde grâce à son port de pêche qui fait face aux Îles Canaries. Dans le but de développer le tourisme dans la région, la ligne maritime entre la côte et les îles devrait être rouverte dans un avenir proche.

Petite de taille, la ville a néanmoins une grande histoire, qui date de plus de 250 ans. Vous y trouverez des monuments témoignant du passage des puissances colonisatrices, notamment des Anglais qui s’y sont installés en 1882. Ces derniers y ont édifié un comptoir commercial nommé Casa del Mar, qui est de nos jours en état de ruines. Tarfaya affiche également un côté balnéaire attrayant avec ses longues plages de sable blanc et ses paysages naturels sauvages.

Comment s’y rendre à la Sebkha de Tah ?

Vous pouvez rejoindre la Sebkha de Tah en voiture depuis Tarfaya. Située dans le sud du Maroc, à 890 km au sud-ouest de Rabat, Tarfaya est desservie par des bus en provenance de Laâyoune et d’Agadir. Il y a au moins un départ par jour.

0 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Luc de "Hors Circuit". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
00 212 (0) 661 09 06 04